chiffrez vos travaux de couvertures en ligne

Un devis couverture est une facture prévisionnelle qui permet d’avoir une idée du cout global des travaux de couverture d’un logis.

Pour une meilleure compréhension, il doit être aussi détaillé que possible et fournir au commanditaire des travaux tous les renseignements dont il peut avoir besoin.

Il faut noter que le devis couverture, tout comme les autres devis de travaux bâtiment, est délivré gratuitement par les professionnels ou les ouvriers sur internet ou par courrier. Il n’engage aucune des 2 parties et peut très bien être révisé à la hausse ou à la baisse.

Composition d’un devis de couverture : l’en-tête

Pour commencer, un devis doit forcément avoir un en-tête qui précise :

  • Le nom et le prénom du professionnel, de l’ouvrier ou alors celui de son entreprise
  • Le numéro SIRET (numéro d’enregistrement auprès des autorités compétentes)
  • Les coordonnées complètes, c’est-à-dire adresse (ville, numéro d’immeuble et de rue), numéro de téléphone, mail, boite postale et fax s’il y a lieu
  • Une mention « Devis pour travaux de couverture »
  • Les noms, prénoms et coordonnées du client

La seconde partie du devis est composée en général d’un tableau qui présente les principaux postes de dépenses à engager pour les travaux et leurs tarifs.

Les principaux postes de dépense

Les principaux postes de dépense peuvent être résumés en 6 points qui sont :

  1. Le matériel de couverture (tuile, dalles, tôles, toiture végétalisée, etc.) et son cout
  2. Les accessoires et fournitures de couverture (joints, rails, ciment, etc.) et leurs prix respectifs
  3. Les finitions (traitement hydrofuge, peinture, vernis, etc.) et leur cout
  4. La main d’œuvre et son cout
  5. Le cout du déplacement s’il y a lieu
  6. La T.V.A.

D’autres dépenses telles que le cout de la dépose d’une ancienne couverture ou bien celui du nettoyage du chantier peuvent également être ajoutés au devis.

Les informations complémentaires d’un devis de couverture

Un devis couverture doit également préciser la durée d’exécution des travaux, la durée de validité du devis (en moyenne 15 jours) et les modalités de paiement qui sont offertes au demandeur.

En général, un acompte de 30 % au minimum est demandé avant que le travail ne soit terminé. Ensuite, lorsqu’ils sont entièrement exécutés, le client paie le reste des fonds à son couvreur.

Toutefois, cette formule n’est pas standard : une entreprise ou un couvreur professionnel peuvent exiger que la totalité des fonds soit versée à l’avance. Mais dans ce cas, il faut veiller à obtenir dès le début une copie cosignée du contrat de prestation ainsi que toutes les factures associées.

Elles serviront de preuve en cas de litige et permettront de faire intervenir l’assurance si besoin est.

Devis couverture : les chiffres à considérer

Pour s’assurer que le couvreur n’est pas en train d’effectuer une surfacturation des travaux, on peut se baser sur les chiffres et les indications données ci-après.

Le cout de la main d’œuvre : entre 40 et 60 euros de l’heure

Le tarif de la main d’œuvre pour la pose d’une couverture de toit est compris entre 40 et 60 euros de l’heure. Il peut toutefois varier selon les régions et descendre jusqu’à 15 euros l’heure si la couverture n’est pas trop grande ni complexe, ou bien monter jusqu’à 80 euros l’heure.

Faire déplacer un professionnel en cas d’urgence ou pour exécuter une tâche ponctuelle un jour férié est forcément surtaxé. Dans la mesure du possible, il faut éviter de demander une intervention un jour de repos ou quand les conditions météo sont difficiles.

Le tarif du déplacement

Les professionnels facturent leur déplacement à un cout d’environ 5 centimes d’euro pour chaque kilomètre parcouru. Il sera donc insignifiant si l’on choisit un professionnel domicilié dans sa région et dont l’entreprise n’est pas éloignée du chantier de travail.

À contrario, le cout du déplacement sera élevé si l’on fait déplacer l’artisan sur des centaines de kilomètres.

Le prix d’achat des matériaux de couverture

Le prix d’achat des matériaux de couverture, des accessoires et du matériel de finition varie en fonction du type de couverture à poser. Voici quelques prix indicatifs pour les couvertures de pierre, les couvertures de métaux et les couvertures en matériaux naturels et écologiques.

Prix moyen des matériaux de couverture

CHIFFRER EN LIGNE

Couvertures de pierre naturelle, de béton ou de terre cuite

Une couverture de tuiles (tuile de terre cuite, de béton, de pierre naturelle, etc.) coute entre 9 et 40 euros le mètre carré. Dans le cas particulier des tuiles photovoltaïques, le tarif passe à 900 euros le mètre carré au minimum, le prix d’achat et la main-d’œuvre étant pris en compte.

Une couverture d’ardoise (naturelle ou industrielle) vaut entre 60 et 65 euros le mètre carré. Par contre, pour une couverture en shingle (on parle aussi de bardeau bitumé), le cout sera compris entre 7 et 15 euros le mètre carré.

Dans le cas d’une toiture en lauze (pierre naturelle), le tarif sera de 25 à 50 euros le mètre carré.

Couvertures de métaux

Une couverture de zinc va couter entre 30 à 66 euros le mètre carré en fonction des caractéristiques des feuilles de zinc choisi. Si elle est réalisée en feuilles de tôle acier, le cout de revient va plutôt valoir 13 à 39 euros la plaque.

Couvertures de bois, toitures végétalisées, chaume et brande

Les couvertures de bois sont fournies à partir de 8 euros le mètre carré. Leur prix peut monter jusqu’à 30 euros le mètre carré suivant le type d’essence choisi pour la toiture.

Les toitures végétalisées valent en moyenne 60 euros le mètre carré. Dans le cas d’une toiture de chaume, il faudra dépenser au moins 120 euros le mètre carré. Enfin, pour la toiture de brande, le prix de revient vaut en moyenne 20 euros le mètre carré.

On constate que le prix de revient des travaux sera fortement influencé par celui de la couverture.

Pour ne pas trop dépenser et avoir une couverture durable et convenable, il est conseillé de privilégier les couvertures écologiques qui ont de bonnes performances d’isolation et qui ne nécessitent pas un entretien difficile et trop régulier. Il s’agit du chaume, du zinc, des tuiles ou encore de l’ardoise.

La toiture végétalisée est également intéressante, à condition qu’on puisse s’en occuper convenablement et aussi souvent que recommandé.

Un autre point à ne pas oublier : l’écran sous toiture ou écran d’isolation

Pour une meilleure isolation de la maison, il est indispensable d’installer en dessous de la couverture un écran sous toiture. Il permet également de préserver la maison des infiltrations en cas de chutes de neige. Il ne coute pas cher, son prix variant entre 0,08 centime d’euro et 20 euros le mètre carré.

Le couvreur doit obligatoirement l’installer avant de poser la toiture, sinon celle-ci risque d’être à reprendre. En outre, quand on combine les 2 travaux, ils reviennent moins chers que s’ils sont exécutés séparément et par des artisans différents.

Conseils pratiques pour bénéficier d’un devis à bon prix

Demander 3 à 5 devis auprès de divers couvreurs professionnels n’est pas superflu : cela permet d’avoir une idée plus précise du cout des travaux, et surtout de faire jouer à la concurrence. En outre, les devis couvertures sont offerts gratuitement, on n’a donc rien à perdre en les demandant.

Une fois que les devis sont à disposition, il faut les consulter attentivement et vérifier tous les points énumérés précédemment. En général, la marge avec les points de repère ne doit pas dépasser 30 % de hausse.

Si tel est le cas pour l’un des devis, ce professionnel est à éliminer. On peut ensuite contacter ceux dont les prix se rapprochent davantage de ses estimations pour négocier afin d’obtenir une tarification plus juste, puis de conclure le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *